Exposition Jules Durand

Visible jusqu’au 8 février 2019

Une exposition consacrée à Jules Durand, charbonnier, syndicaliste, victime d’une grave erreur judiciaire en 1910.

Le 25 novembre 1910, il est condamné à mort pour complicité d’assassinat.
Cette condamnation provoque des réactions en France, en Grande Bretagne et aux Etats Unis d’Amérique.
Le 31 décembre 1910, Armand Fallières, Président de la République, gracie partiellement Jules Durand et commue sa peine en sept ans de réclusion criminelle.
Il est finalement gracié le 6 février 1911.
Après un nouveau jugement, il est définitivement innocenté le 15 juin 1918.
Les épreuves subies ont cependant gravement affecté sa santé mentale et il est interné dans un asile d’aliénés où il meurt le 20 février 1926.
Il avait 45 ans.

Partagez cet article :