Cérémonie des voeux du Maire et de la Municipalité du vendredi 5 janvier 2018.

Après avoir remercié les personnalités de leur présence, Gérard Capot, maire, s’est exprimé.

Le Conseil Municipal et moi-même sommes heureux de vous accueillir.

Nous vous souhaitons la bienvenue pour cette traditionnelle cérémonie, dite des vœux du maire mais qui est pour nous, élus municipaux, un temps important de la vie de notre village, un temps de rassemblement mais aussi un moment d’échange et de convivialité pour notre communauté.

Cette cérémonie des vœux est aussi, par tradition, l’occasion de dresser un bref bilan des réalisations, actions et événements de l’année écoulée et de dessiner les contours des projets municipaux à venir.

  • Au lotissement ‘’le Clos fleuri’’ la rétrocession n’est pas encore effectuée en raison d’une fin de chantier difficile, l’abri-bus doit être installé pour le 19 janvier 2018.
  • Après concertation avec les parents d’élèves et les enseignants, nous avons décidé de demander une dérogation auprès de l’inspection de l’Education Nationale pour le retour à la semaine de quatre jours. Cent huit élèves sont répartis en quatre classes côté élémentaire, et cinquante élèves en deux classes coté maternelles.
  • En Janvier 2017 le recensement de la population a été effectué, le résultat indique que nous sommes 1227 Beuzevillais.
  • Gérer une commune, c’est passionnant mais cela devient difficile quand les paramètres dont on n’a pas la maîtrise varient sans cesse à la baisse.
  • La dotation Globale de Fonctionnement, subvention la plus importante versée par l’état, est passée de 146 000 € en 2012 à 94 000 en 2017. Moins 50 000 € par an.
  • A cause de cette importante baisse de nos ressources, nous sommes contraints de diminuer nos dépenses de fonctionnement dans tous les domaines. Cela passe par la renégociation de contrats tels les assurances, les nettoyages de salles, le marché d’électricité, et la suppression du colis des anciens. Les subventions aux associations ne seront plus accordées systématiquement mais sur projet. L’aide aux associations par la mise à disposition de salles est maintenue. Cette aide représente une subvention en nature considérable. Les écoles n’auront pas à souffrir de ces mesures. Des travaux d’entretien sur les bâtiments communaux seront repoussés.
  • Les études financières prospectives réalisées régulièrement nous ont permis de pressentir ces difficultés et d’agir avant qu’il ne soit trop tard. La vente de quatre terrains auprès de l’atelier municipal va nous aider à passer ce cap.
  • La suppression de la taxe d’habitation compensée à l’euro près… Attendons pour voir.

Nous espérons que des jours meilleurs viendront rapidement mais en attendant il faut se serrer la ceinture. Le Conseil Municipal et le personnel communal font de leur mieux dans cette période financièrement délicate pour assurer un maximum de services aux habitants de la commune. Je tiens ici à les remercier.

En 2018 un gros chantier d’assainissement est prévu. Il concernera environ 46 maisons. Le chantier sera géré par l’agglo.

La fibre optique sera dans tous les foyers d’ici à fin 2019 (Seine Maritime Numérique)

Le règlement départemental de la défense extérieure contre l’incendie est paru en octobre 2017. Nous allons élaborer un schéma communal de défense extérieure contre l’incendie. ,Un certain nombre d’aménagements seront sans doute à prévoir, cela nécessitera la mise en place d’un plan pluriannuel d’investissement pour la pose de nouveaux poteaux ou de réserves incendie.

Reste la problématique traversée du bourg, la route est très dégradée, il faudra saisir l’occasion avec la direction des routes pour la sécuriser davantage.

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte prévoit que les collectivités territoriales ne peuvent utiliser ou faire utiliser des produits phytopharmaceutiques pour l’entretien des espaces verts, des voiries, etc… en dehors des exceptions prévues par la loi. La  commune a signé la charte d’entretien des espaces publics visant le « zéro phyto ». Cela passera par une prise de conscience collective, il faudra s’habituer à  voir ici ou là des herbes folles sans mettre en cause pour autant la qualité du travail de notre employé communal, il en va de notre santé.

Le Bistr’auxlivres  avec ses nombreuses animations a trouvé sa place et occupe un pan culturel qui n’existait pas jusque-là. Bravo à Pascale et son équipe. Il nous reste des aménagements à réaliser, surtout l’accessibilité.

La vie associative à Beuzeville est toujours très active, forte de ses 18 associations, qui animent la commune toute l’année. Je remercie très chaleureusement tous les membres et les bénévoles qui permettent à ces associations de fonctionner. Merci également pour votre compréhension. Le club les lilas a fêté dignement ses quarante années d’existence lors de son repas de Noël dans une ambiance fort sympathique.

Quant à la force T elle a encore repoussé les limites en récoltant plus de 47 000 € ce qui, en fait le nouveau record. Bravo à vous tous pour le spectacle présenté, nous sommes fiers d’être partie prenante dans cette aventure au service de la recherche.

Vous aurez très prochainement dans vos boites à lettre le bulletin communal retraçant l’année 2017, mais pour les impatients vous pouvez le consulter en version numérique sur notre site internet.

L’Intercommunalité fête ses dix ans, Dominique Métot aura l’occasion de vous en parler tout à l’heure. Avec le recul nous pouvons dire aujourd’hui que sans l’intercommunalité nous n’aurions pu réaliser le restaurant scolaire ni la salle Omnisport mutualisée avec nos amis de Saint-Jean de la Neuville, le Parc d’Anxtot et Mirville ;

La Communauté d’Agglomération Caux vallée de Seine devient officiellement Caux Seine agglo.

         Pour clore mon propos, le Conseil Municipal se joint à moi pour vous présenter nos vœux les plus sincères pour l’année 2018, vœux de réussite, vœux de santé et bonheur pour vous et vos proches.

Merci de votre attention.

Gérard CAPOT

 

Partagez cet article :