ALERTE SÉCHERESSE

Interdictions, restrictions et obligations

 

 

Situation de crise

Le niveau de nos rivières et nappes souterraines est au plus bas.

Ces derniers mois, la Préfecture de Seine-Maritime a émis plusieurs arrêtés sécheresse portant sur des seuils de vigilance et d’alerte. Depuis le 9 mai 2017, la Préfecture a déclenché de seuil de CRISE sur la zone 5.

Vous trouverez ci-dessous les différents seuils d’alerte par commune.
Les limitations d’usage s’appliquent à tous : particuliers, entreprises, agriculteurs, services publics et collectivités. Les prélèvements destinés directement à l’eau potable, à la prévention et à la lutte contre les incendies ne sont pas impactés par ces restrictions.

Carte des seuils d'alerte par commune

Seuils Mesures à prendre
VIGILANCE
  • Appel au comportement citoyen pour économiser l’eau.
  • Surveillance des rejets des stations d’épurations et des industriels.
  • Privilégier l’irrigation agricole de nuit.
ALERTE
  • Privilégier l’arrosage des jardins potagers, des pépinières et maraîchages la nuit.
  • Interdiction de remplir les piscines privées, de laver sa voiture* (hors stations professionnelles), de vidanger les plans d’eau, d’alimenter les fontaines publiques, de nettoyer les voies et trottoirs, d’arroser les espaces verts et golfs, d’irriguer les grandes cultures la journée.
  • Accord préalable de l’administration pour des travaux en rivière, des manœuvres d’ouvrages et la maintenance des stations d’épuration.
  • Diminution de 10% de la consommation d’eau des industriels et commerçants.
ALERTE RENFORCEE Les actions reprennent celles du seuil d’alerte et les renforcent pour certains usages :

  • Interdiction de laver sa voiture* (sauf dans les stations « économes », d’irriguer (autorisé la nuit pour les jardins, pépinières et maraîchers).
  • Accord de l’administration pour les vidanges de piscines publiques.
  • Diminution de 20% de la consommation d’eau des industriels et commerçants.
CRISE Les restrictions du seuil d’alerte renforcée sont complétées pour certains usages :

  • Interdiction d’arroser/irriguer, de faire des travaux en rivière, de vidanger les piscines publiques.
  • Limitation de la consommation d’eau des industriels et commerçants au strict nécessaire.

*sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire tels que les véhicules sanitaires ou alimentaires ou une obligation technique tels que les bétonnières, sauf pour les organismes liés à la sécurité.

Ces mesures ne sont pas applicables si l’eau provient de réserves d’eaux pluviales ou d’un recyclage.

Les présentes dispositions d’alerte s’appliquent jusqu’à ce que la situation revienne à la normale.
En cas d’aggravation de la situation, des mesures restrictives supplémentaires limitant les usages de l’eau pourront être activées par arrêté préfectoral.

Partagez cet article :